Actualités

Index d’égalité femmes-hommes : des résultats malheureusement peu surprenants…


Pris en application de la loi « Avenir professionnel », le décret du 8 janvier 2019 a mis en place un index d’égalité femmes-hommes

La loi « Avenir Professionnel » instaure désormais une obligation de résultat en matière d’égalité hommes-femmes. Par conséquent, cinq critères sont évalués par cet index :

  • Les rémunérations, les augmentations, les promotions, les retours de congé maternité et le nombre de femmes parmi les 10 plus hauts salaires de l’entreprise.

Chaque année, les entreprises françaises de plus de 50 salariés doivent publier sur Internet le nombre de points qu’elles obtiennent à l’index. S’il est inférieur à 75 sur 100, elles auront trois années pour se mettre en conformité. Le 1er aout dernier, 8 % des entreprises de plus de 1000 salariés n’avaient toujours pas publié leurs résultats…

Parmi les entreprises de plus 1000 salariés ayant publié leurs données, seules quatre ont obtenu la note maximale ! Le ministère du travail refuse de transmettre leur identité.

La note moyenne pour ces grosses entreprises est de 83/100, à la limite de ce qui est donc « acceptable » selon l’index.

19% ont une note inférieure à 75 et doivent prendre des mesures immédiatement. Si le score de ces entreprises est toujours aussi faible dans trois ans, elles seront sanctionnées financièrement jusqu’à 1% de leur masse salariale.

Malek SMIDA

APPLICATION MOBILE

L’actualité du droit du travail et de ses évolutions… du bout des doigts.
En savoir plus

Nos prochaines formations

Partagez